30 septembre – 23 décembre 2021.

Commissariat d’exposition : Fanny Robin & Sylvie Aznavourian

Tandis que nos sociétés contemporaines témoignent d’une marche compulsive effrénée, de nombreux artistes, nourris d’un profond désir de changement et de retour à l’essentiel, inscrivent tout leur engagement en un pas de côté et semblent nourris par une création plus élémentaire, plus palpable et sensible. Tout en questionnant les possibilités plastiques de l’art contemporain : transformation de la matière, façonnage, modelage, et autres expérimentations utilisées par leurs auteurs dans une démarche résolument discordante, ces artistes nous révèlent désormais des mondes qui se bousculent, s’entrechoquent pour mieux se révéler à nos regards étonnés.

L’artisanat comme résistance…

Indubitablement inscrites dans l’Histoire de la céramique sous l’Empire ottoman, les créations artisanales de l’atelier de Gumri perpétuent et valorisent un savoir- faire ancestral. Elles participent à la transmission de la culture arménienne développée par les potiers arméniens à partir du XVIe siècle à Kütahya et disparue de Turquie depuis le génocide de 1915. Les céramiques exposées témoignent d’une pratique sophistiquée où la maitrise du geste et la rigueur de la technique semblent être la règle. Pourtant, loin du raffinement exquis des motifs décoratifs et de la fonction purement utilitaire de ces poteries, c’est bien une histoire de résistance et de survie qui se joue derrière l’ostensible ornementation. Ou comment continuer à préserver cet artisanat tout en le développant dans un pays en proie à de nombreux défis, à la fois économiques, politiques et culturels.

L’art comme outil de réflexion…

Adoptant une approche artistique subversive, libre et dégagée du conformisme, les œuvres des artistes Natacha Lesueur et du duo Bachelot & Caron s’émancipent de nos représentations ; ils questionnent de manière frontale l’ornementation, la fonction décorative dans l’utilisation de motifs comestibles tout en s’affranchissant des règles classiques, non sans ironie. De l’identité genrée et stéréotypée de Natacha Lesueur aux festins extravagants de Bachelot & Caron, chacun de ces artistes se jouent des symboles, malmènent nos attentes, nos perceptions avec adresse, nous livrant des œuvres libres, surprenantes voire provocatrices.

Fantasmagorie culinaire avec Bachelot & Caron, ambiguïté subjective de l’image photographique de Natacha Lesueur, ou encore vivacité des pratiques artisanales avec les céramiques de Gumri, cette exposition témoigne en définitive du rôle éminemment précieux des artisans et artistes contemporains, par-delà le vernis…

Fanny Robin, directrice artistique,
Sylvie Aznavourian, commissaire invitée.

Cette exposition est réalisée par la Fondation Bullukian, en partenariat avec l’Association Muscari de Lyon, qui œuvre aux côtés de la Fondation Family Care d’Erevan pour la préservation et la promotion du savoir-faire des potiers en Arménie.

Cette exposition bénéficie également du soutien de la Fondation de L’Olivier.

La Fondation Bullukian remercie particulièrement la Galerie 8+4 et la Galerie Eva Vautier qui représentent le travail de l’artiste Natacha Lesueur ainsi que la Galerie Olivier Castaing qui représente le travail des artistes Bachelot & Caron.

INFORMATIONS PRATIQUES

Entrée gratuite sur présentation du pass sanitaire,
du mardi au vendredi de 14h à 18h et le samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h.

> Organiser votre visite

Découvrir aussi