Français | English  
Bienvenue sur le site de la Fondation Bullukian : Innovation, culture, solidarité
Drop Down Menu  
 
 

 

Abonnement

Newsletter
  Mentions légales

 

 
 
RETROSPECTIVE DES DERNIERES EXPOSITIONS
2017

SEPT HISTOIRES
LEE MINGWEI
dans le cadre de la 14e Biennale d'art contemporain de Lyon
du 20 septembre 2017 au 6 janvier 2018
 
En association avec la Biennale de Lyon, la Fondation Bullukian présente la première exposition personnelle en France de l'artiste Lee Mingwei.

L'oeuvre de Lee Mingwei se fonde sur la rencontre et l'engagement pour créer des installations fondées sur l'échange d'expériences intimes. De ces interactions permanentes faites d'histoires personnelles, de mémoire et de hasard, Lee Mingwei réalise des oeuvres qui révèlent les aspects les plus divers de la vie quotidienne. 

Commissaire invité : Nicolas Garait


Lire la suite >

Les projets de Lee Mingwei (né à Taïwan en 1964, vit et travaille entre Paris et New-York) partent toujours de l’institution et de son histoire comme cadre conceptuel et théorique : le public doit y pénétrer pour pouvoir participer à des cadres rituels ou exécuter des instructions laissées par l’artiste. Ses oeuvres construisent ainsi des relations qui ressemblent à des tissages invisibles – des relations dont la valeur intangible et immatérielle est la plus belle des offrandes.

En lien avec les objectifs de la Fondation Bullukian que sont le développement culturel et artistique, la recherche appliquée dans le domaine médical et la solidarité, Lee Mingwei propose pour Lyon un ensemble d’oeuvres encore jamais montrées en France.

Lee Mingwei a représenté Taïwan à la Biennale de Venise en 2003 ; son oeuvre appartient aux plus grandes collections publiques et privées au monde (MoMA, Whitney Museum, Taiwan National Museum…).

 ---

   

Dans le cadre de l'exposition, l'oeuvre participative "The Living Room" de Lee Mingwei transforme la galerie d'exposition en lieu de rencontres et d'échanges entre les visiteurs et un hôte autour de la notion de collection, évocatrice de multiples histoires personnelles et collectives. 

Chaque samedi durant toute la durée de l'exposition, un hôte est invité à apporter dans le salon sa collection privée d'objets afin d'en partager l'histoire avec les visiteurs.

Highslide JS
Vue de l'exposition "Sept Histoires" de Lee Mingwei à la Fondation Bullukian, en association avec la Biennale de Lyon @ Fondation Bullukian
Highslide JS
Vue de l'exposition "Sept Histoires" de Lee Mingwei à la Fondation Bullukian, en association avec la Biennale de Lyon @ Fondation Bullukian
Highslide JS
Vue de l'exposition "Sept Histoires" de Lee Mingwei à la Fondation Bullukian, en association avec la Biennale de Lyon @ Fondation Bullukian
Highslide JS
Vue de l'exposition "Sept Histoires" de Lee Mingwei à la Fondation Bullukian, en association avec la Biennale de Lyon @ Fondation Bullukian
       
        
THE SPARK INSTALLATION
CONFLUENCE INSTITUTE
dans le cadre de la Fête des Lumières 2017
du 7 au 10 décembre 2017
 
Pour l'édition 2017 de la Fête des Lumières, Confluence Insitute et la Fondation Bullukian s'associent pour proposer "The Spark Installation", une installation lumineuse projetée dans le jardin de la fondation. 
 
Le projet, réalisé par des étudiants en architecture de Confluence Institute, invite les spectateurs à produire eux-même une installation lumineuse à partir d'un geste simple : faire jaillir une étincelle qui prendra vie sur la sculpture de Vincent Mauger. 
 
Avec le soutien des Grands Ateliers et d'ERCO.

Lire la suite >

"À vous de jouer les artistes-lumière ! Exercez votre talent au sein de la Fondation Bullukian en renouant avec la simplicité d’un geste ancestral, celui de faire du feu. L’étincelle que vous produisez en frottant un objet sur une surface abrasive est convertie numériquement en intensité lumineuse et projetée sur la sculpture « Le silence des évidences » de Vincent Mauger. En l’éclairant, vous devenez ainsi le scénariste du spectacle qui s’élabore sous vos yeux. Face à cette installation minimaliste dont vous êtes l’acteur, offrez-vous un moment de poésie et d’intimité dans la Fête des Lumières."

Télécharger le communiqué de presse >

Highslide JS
Vue de l'installation "The Spark" à la Fondation Bullukian © Lucien Lung / Fête des Lumières
Highslide JS
Vue de l'installation "The Spark" à la Fondation Bullukian © Confluence Institute
       
        
LE SILENCE DES ÉVIDENCES
VINCENT MAUGER
Scupture présentée dans le jardin de la Fondation Bullukian
du 20 septembre 2017 au 6 janvier 2018
 
À la rentrée 2017, le jardin de la Fondation Bullukian devient un espace dédié à la création contemporaine, où se succèderont au fil des saisons de nombreuses interventions d'artistes, performeurs, musiciens, ... 
La première invitation dans cet espace est faite au plasticien Vincent Mauger qui présente "Le silence des évidences", sculpture originale réalisée en bois et métal. 
 
Commissariat : Fanny Robin

Vincent Mauger vit et travaille à Nantes. Il est représenté par la Galerie Bertrand Grimont à Paris.

Lire la suite >

Il s'agit ici de la deuxième collaboration entre l'artiste et la fondation, puisque celui-ci fut désigné en 2015 premier Lauréat du Prix de Sculpture de la Fondation de L'Olivier, en partenariat avec la Fondation Bullukian.
 
Avec ce projet de sculpture originale et in situ, Vincent Mauger se déploie aujourd'hui hors de la galerie et à une tout autre échelle. Sa sculpture monumentale et frontale force le syncrétisme des matières et vibre au rythme de l'environnement, dans une tension des forces et des matières. 
Plus que jamais fidèle à ses principes de paysages mentaux et de jeux de constructions, l'artiste créé pour le jardin de la Fondation Bullukian une oeuvre au principe d'assemblage complexe, propice à la contemplation et à la réflexion.

Highslide JS
Vue de la sculpture "Le silence des évidences" de Vincent Mauger à la Fondation Bullukian © Fondation Bullukian
Highslide JS
Vue de la sculpture "Le silence des évidences" de Vincent Mauger à la Fondation Bullukian © Vincent Mauger
Highslide JS
Vue de la sculpture "Le silence des évidences" de Vincent Mauger à la Fondation Bullukian © Vincent Mauger
       
        
HOVER
LUDVIG SAHAKYAN

Exposition du 18 janvier au 25 mars 2017
 
"Ce qui est au cœur de ma recherche, c’est le point de rencontre entre la matière et le souvenir du monde arménien, qui du lointain passé souffle à présent et à travers le geste du sous-venir, et donne à voir une forme." - Ludvig Sahakyan
 
Ludvig Sahakyan propose pour sa première exposition personnelle à la Fondation Bullukian un riche corpus d’œuvres nouvelles, du dessin à la broderie, de la sculpture à la performance. 
 
Commissariat : Fanny Robin

Lire la suite >

 "Õ€Õ¸Õ¾, hov c'est la brise. Mais dire que hov c'est la brise, c'est donner un mot pour un autre mot, dans une autre langue et réduire son sens. C'est que hov est plus que la brise. Ce souffle discret n'est pas encore vent, Ö„Õ¡Õ´Õ« qami, celui qui siffle à travers toits et fenêtres, parfois dans le calme, parfois en rafale et qui arrache toits et maisons.
 
Hov c'est la brise discrète, qui chuchote à travers les feuilles d'arbres, accompagne les mouvements d'eaux et caresse les champs montagneux de l'Arménie au printemps.
 
Hover, c'est plus que les brises, plus que les vents légers. Sur la langue de celui qui connaît ce mot, il devient un souffle, une adresse, une demande mais aussi un abri. C'est qu'en demandant aux montagnes d'envoyer un hov, celui qui appelle espère s'abriter Õ°Õ¸Õ¾Õ«Õ¶ hovin.
 
S’asseoir, hovin, pourrait-on dire, c'est s’asseoir à l'ombre, mais ce n'est pas vraiment l'ombre, Õ½Õ¿Õ¾Õ¥Ö€ stver, dont on parle ici, mais davantage d'un lieu, lieu d'un abri, à l'abri de l'aveuglant soleil du désert, dont les pieds nus de tout un peuple, qui marche au fil des jours, sur la terre brûlante, du sable asséché de toute vie, cherche, espère, demande aux montagnes un refuge. Parfois sans réponse. 
Hovin, est le lieu où il y a encore le souffle vivant, souvenir du temps, d'un lieu où l'on peut se réfugier, et au printemps qui nous re-vient, repenser à ce que le monde est : des mondes, un autrui, une rencontre." - Ludvig Sahakyan

Highslide JS
Vue de l'exposition ''Hover'' de Ludvig Sahakyan à la Fondation Bullukian ©DR
Highslide JS
Vue de l'exposition ''Hover'' de Ludvig Sahakyan à la Fondation Bullukian ©DR
Highslide JS
Vue de l'exposition ''Hover'' de Ludvig Sahakyan à la Fondation Bullukian ©DR
Highslide JS
Vue de l'exposition ''Hover'' de Ludvig Sahakyan à la Fondation Bullukian ©DR
       
        
Retrospective 2019
 
 
Retrospective 2018
 
 
Retrospective 2016
 
 
Retrospective 2015
 
 
Retrospective 2014
 
 
Retrospective 2013
 
 
Retrospective 2012
 
 
Retrospective 2011
 
 
Retrospective 2010
 
 
Retrospective 2009
 
 

 
FONDATION RECONNUE D'UTILITÉ PUBLIQUE