Français | English  
Bienvenue sur le site de la Fondation Bullukian : Innovation, culture, solidarité
Drop Down Menu  
 
 

 

Abonnement

Newsletter
  Mentions légales

 

 
 
PRIX BULLUKIAN
GUILLAUME BARTH, LAURÉAT DU PRIX BULLUKIAN 2017
 

Le Prix Bullukian 2017 est attribué à Guillaume Barth pour son projet d’exposition « Concert pour une nouvelle Forêt »

 

        

 

Les membres du jury, réunis à Lyon le mercredi 17 janvier 2018 : 

  • Véronique Ellena, présidente du jury, artiste,
  • Julie Chaffort, lauréate du Prix Bullukian 2015,
  • Joël Paubel, plasticien, enseignant à Sciences Po Saint-Germain-en-Laye,
  • Thibaut de Ruyter, architecte, critique d’art, commissaire d’exposition indépendant,
  • Jean-Marc Salomon, président de la Fondation Salomon pour l’art contemporain à Annecy, collectionneur,
  • Sandrine Wyman, directrice de la Kunsthalle de Mulhouse,

ont récompensé Guillaume Barth pour son projet d'exposition originale « Concert pour une nouvelle Forêt »

 

Se déployant à la fois dans la galerie d’exposition et dans le jardin, le projet de Guillaume Barth nous invite à une expérience de la nature tout à fait singulière. 

Entre concerts, films, dessins, installations et photographies, l’artiste développe pour la Fondation Bullukian un travail in situ exigeant afin de nous plonger dans un univers poétique et expérimental. 

Son exposition personnelle est prévue au printemps 2019 à la Fondation Bullukian.   

Guillaume Barth est né en 1985. Il vit et travaille entre Strasbourg et Sélestat. 

Il est diplômé de l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg

www.guillaumebarth.com


Communiqué de presse


  
  
À PROPOS DU PRIX BULLUKIAN 
 
Lancé en septembre 2011 au niveau national, le Prix Bullukian d'Aide à la Création Contemporaine a pour but de récompenser le travail d'un artiste plasticien à travers la production et l'accompagnement d'un projet d'exposition original. Il est décerné tous les deux ans par un jury indépendant, composé de professionnels du monde de l'art.
 

Ce Prix, d’une valeur globale de 25 000 euros, offre au lauréat une dotation de 5 000 euros, la production d’une édition ainsi que l’organisation d’une exposition personnelle à la Fondation Bullukian.

 

Il est ouvert à tous les artistes plasticiens sans distinction d'âge, de nationalité ou de pratique. 

 

Pour tout renseignements complémentaires, merci d'adresser votre demande par mail à prixbullukian@gmail.com.


Télécharger le règlement 2017


  
  
LES PRÉCÉDENTES ÉDITIONS

 
JULIE CHAFFORT, LAURÉATE DU PRIX BULLUKIAN 2015
Née en 1984, vit et travaille à Bordeaux
 
Le Prix Bullukian 2015 est attribué à Julie Chaffort pour son projet d'exposition "Somnambules", composé d'une installation vidéo réalisée dans le cadre d’une résidence d’artiste à la Petite Escalère. Il fut présenté lors de son exposition personnelle à la Fondation Bullukian en 2016.
 
Dans mes films et vidéos, le paysage raconte autant que les corps. Mes réflexions artistiques s’orientent souvent autour de l’endurance, du temps, de la performance physique. Je pense l’écriture de ce projet d’exposition comme un opus : ce serait une expérience du sensible : des « scènes-tableaux » frontales et directes relevant de la performance physique… chantée et dansée empruntes de lyrisme et d’onirisme… - Julie Chaffort
 
 
 
 
 
LINDA SANCHEZ, LAURÉATE DU PRIX BULLUKIAN 2013
Née en 1983, vit et travaille à Lyon. 
 
Le Prix Bullukian 2013 est attribué à Linda Sanchez pour son projet "De la goutte d’eau au ruissellement, poétique d’un cheminement." Dans le cadre du Prix Bullukian, Linda Sanchez a présenté en 2014 à la Fondation Bullukian l'exposition personnelle "Incidents de surface" autour de la goutte d'eau.

[Mon projet est] une sorte d’exploration, prenant comme point de départ l’observation d’une goutte d’eau. De fils en aiguille, une série de pistes et de formes s’est engendrée; des dessins d’observation, des films, des dispositifs d’étude, des outils techniques singuliers... (...) - Linda Sanchez
 
 
 
 
JÉRÉMY GOBÉ, LAURÉAT DU PRIX BULLUKIAN 2011

Le Prix Bullukian 2011 a récompensé l'artiste Jérémy Gobé pour son projet d'exposition "Monuments au mains".
 
Le travail de Jérémy Gobé s’inspire de la vie, de celle qui se construit aux aléas de rencontres aussi multiples que fortuites. Nombre de ses œuvres prennent formes à partir de l’objet de récupération, auquel il s’efforce de redonner une noblesse et à « insuffler de la vie dans un objet passé ». Il utilise pour cela diverses techniques, comme la sculpture textile, dont il se sert pour transformer l’objet, le sculpter, le magnifier afin de lui redonner toute sa noblesse. De nombreux objets ou matières passent entre ses mains : coraux qui ont perdu leur apparence originelle, tables récupérées chez Emmaüs, portes en bois trouvées dans l’atelier lors de son séjour lyonnais. Jérémy Gobé intervient sur ceux-ci à l’aide d’ajouts de matériaux comme la terre, le papier mâché ou encore le tricot résiné. « Ma démarche vise donc à retrouver l’énergie qui a un jour habité ces objets. »





  
  


 
FONDATION RECONNUE D'UTILITÉ PUBLIQUE